Référencement Google et Rédaction web
pour l'art et la culture

Galerie d’art en ligne : comment générer du trafic naturel en 3 étapes ?

Introduction : trafic naturel Vs Trafic payant, quelles différences ?

Si vous lisez cet article c’est que vous avez déjà compris que Google peut vous apporter beaucoup de nouveaux clients.

Mais vous n’avez peut-être pas encore toutes les clés en main pour faire de votre site Internet un véritable atout marketing. 

Alors toutes mes félicitations, car vous êtes au bon endroit pour comprendre comment booster votre présence en ligne ! 

Pour introduire ce sujet, il faut comprendre que votre galerie d’art, comme tout site Internet, ne doit pas se contenter d’être une simple vitrine ou plaquette commerciale. 

Votre site doit vivre et être constamment optimisé. 

Pour arriver en première position des résultats de recherche Google, et avant vos concurrents sur des mots-clés stratégiques, cela demande du travail. 

Bonne nouvelle, pour atteindre vos objectifs de référencement, il n’existe que deux grandes techniques du marketing digital : le SEO et le SEA. 

Le SEO (Search Engine Optimization), regroupe toutes les techniques pour que votre site remonte naturellement sur Google. Il profite ainsi gratuitement (ou presque) d’un trafic naturel. 

Le SEA (Search Engine Advertising), contrairement au SEO, nous permet de “tricher” et d’acheter des mots-clés à Google pour arriver parmi les premiers résultats des recherche. Ce sont les “liens bleus” avec une icône “ads” qui apparaissent sous la barre de recherche. 

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur le SEO pour booster naturellement le trafic sur votre galerie d’art. 

Sommaire

Pourquoi le SEO pour votre galerie d'art en ligne ?

Car c’est ce qui permettra à votre galerie d’avoir une superbe visibilité, SUR LE LONG TERME

Le travail d’optimisation SEO de votre site Internet est une étape obligatoire lors de sa création. Ce qui est bien trop souvent négligé par les créateurs de site.
Une optimisation bien faite et enrichie régulièrement vous permettra de : 

Pour profiter d’un trafic naturel hautement qualifié

Une grosse erreur commise lors de la création d’un site Internet est de se concentrer uniquement sur son design. Vous avez ainsi un site magnifique mais que personne ne voit, même pas Google. 

Or, Google est le site le plus visité au monde. Il peut apporter un trafic hautement qualifié à votre galerie d’art. 

Si quelqu’un fait la démarche d’une recherche sur Google sur vos mots-clés, c’est qu’il ou elle est déjà prédisposé.e à régler son problème grâce aux sites trouvés. Une fois arrivée sur votre galerie, vous n’avez plus qu’à la convertir avec un copywriting de qualité.

Pour faire de Google votre meilleur ami pour toujours

Pour vous trouver, ce trafic hyper qualifié doit vous voir en première page des résultats de recherche. Et pour cela, c’est Google fixe les règles. Si les robots de Google ne vous connaissent pas, ou qu’ils jugent votre site de piètre qualité, ils ne parleront pas de vous.

C’est comme si vous étiez au marché, que vous demandiez à l’organisateur où trouver de bons oeufs fermiers, mais qu’il n’avait pas la liste des stands car aucun commerçant n’a pris le temps de lui dire ce qu’il vend.  

Vous étiez prêt à consommer, mais vous repartez au centre commercial car, là au moins vous êtes certain de trouver ce que vous cherchez. 

Vous l’aurez compris, l’optimisation naturelle d’un site permet de faire comprendre à Google, pour très longtemps, qui vous êtes et en quoi vous pouvez aider ses utilisateurs. 

Mais alors, comment faire comprendre à Google que votre site est le meilleur et qu’il doit vous mentionner en première page ? 

Cela passe par trois grandes étapes d’optimisation SEO.

Etape SEO 1 : l’optimisation technique

Google ne sera pas votre ami si votre site n’est pas fiable techniquement parlant. Pour avoir du trafic, il faut mettre les mains dans le cambouis. 

Evitez les erreurs techniques bêtes

Tout d’abord, les robots vont regarder si
– Le temps de chargement des pages n’est pas trop long (moins de 04 sec. idéalement)
– Il n’y a pas d’erreur sur vos liens, urls… si le site est bien sécurisé (en https)
– Les images ne sont pas trop lourdes…
– Le code est bien magnifié (pas d’excédents, d’espaces, de blancs…)
Pleins de détails techniques qui, mis bout à bout, enverront un bon, ou mauvais signal à Google.

Soyez logique et précis dans votre arborescence

En suite Google va parcourir l’arborescence du site et le balisage des textes (les fameux H1, H2, H3…). Ce qui va l’aider à comprendre de quoi parle votre site.
Si vos urls, titres, sous-titres, etc. ne sont pas optimisés pour des mots-clés précis, Google ne comprendra tout simplement rien !

Je vous invite donc à vérifier ces différents facteurs.

Des outils gratuits existent pour cela.

Par exemple, Google offre un outil gratuit pour tester la rapidité de son site !
Vous pouvez aussi utiliser l’
extension Chrome SEO minion pour vérifier le balisage et les mots-clés de votre site.
Regardez enfin si vos images sont bien optimisées pour le web (en dessous de 1000 px). 

Etape SEO 2 : l’optimisation du contenu des pages

L’écrit à une importance CAPITALE pour le référencement de votre galerie d’art. Une page vide de texte n’apporte aucune information à Google. 

C’est pour cela que les sites Internet qui fonctionnent le mieux ont un blog et publient régulièrement du contenu de qualité.

Choisissez les bon mots-clés

Essayez donc de réfléchir aux mots-clés que vos clients pourraient taper dans Google pour pouvoir tomber sur vous. Faites-vous une liste. Réfléchissez à l’univers sémantique de ces mots-clés, puis rédigez au minimum 1000 caractères en utilisant ces expressions. Attention, ce texte doit être bien balisé afin d’être visible par Google. 

Ne négligez pas l’expérience utilisateur

Qui dit contenu dit également texte enrichi et webdesign !  Car une page pleine de texte n’est pas vraiment “user friendly”… 
Vos pages doivent être optimisées pour l’expérience de l’utilisateur. Des images doivent ponctuer le texte, des graphiques synthétiser vos idées… Ce texte doit être enrichi.

Et pensez conversion

Oui il faut penser à beaucoup de choses. 

Une fois votre site optimisé On Site, On Page et Off Site (excusez le jargon), réfléchissez à votre stratégie de conversion et optimisez votre copywriting :

– Mettez en exergue vos “call to action”. 

– Appuyez sur la problématique de vos visiteurs. 

– Expliquez comment votre galerie va révolutionner leur vie.  

Tout cela dans l’objectif de générer une action : vous donner leur adresse mail, prendre un rendez-vous téléphonique, ajouter au panier…

Si vous utilisez WordPress, je vous conseille d’utiliser le plugin gratuit Rank maths pour vérifier le score SEO de vos contenus. 

Vous pouvez également utiliser l’outil (payant) Smartlook pour analyser le comportement de vos visiteurs et savoir si vos site est optimisé pour la conversion web. 

Etape SEO 3 : l'optimisation de la popularité

La dernière pierre qui rendra votre édifice véritablement visible, c’est la popularité. 
Qui parle de vous et vous parlez de qui ?

D'autres sites doivent parler de vous

Google regarde si votre site est populaire. Plus précisément, il va essayer de comprendre quels types de sites pointent vers le votre via des liens hypertexte. Si ces sites sont des références dans votre domaine, c’est gagné ! C’est ce que l’on appelle des sites d’autorité. 

En revanche, ces liens peuvent aussi être toxiques. Google peut juger que les sites pointant vers votre galerie ne sont pas dignes de confiance. C’est alors votre propre galerie en ligne qui sera impactée. 

Parlez des autres mais aussi de vous

Vous avez aussi un rôle à jouer dans le grand jeu du “netlinking”. Tout d’abord, votre site doit parler d’autres références du domaine. Vous pouvez par exemple les citer dans vos articles de blog. 

Mais avant de parler des autres, votre site doit aussi parler de VOUS. Il est très fréquent de voir des contenus très riches mais qui oublient le maillage interne. Renvoyez vos pages les unes vers les autres. C’est très important ! Attention cependant à le faire de manière intelligente en gardant en tête que cela doit servir vos lecteurs. 

Majestic Backlink Analyzer est une bonne extension Chrome, gratuite, pour voir le nombre de liens entrant et sortant de votre site. Il vous permettra aussi d’analyser le niveau de confiance et d’autorité de votre galerie.

Trafic naturel Galerie d'art

Conclusion : 

Votre galerie d’art en ligne bénéficiera du trafic naturel Google lorsqu’elle sera optimisée pour les robots de Google. Vous devez à la fois prendre en compte la qualité du contenu et les performances techniques de votre site Internet. Il doit être pensé pour que Google puisse le comprendre, mais aussi pour vos utilisateurs. Le SEO est un investissement sur le long terme qui vous permettra de faire de votre galerie en ligne un véritable atout d’acquisition client. Votre business bénéficiera d’une visibilité stratégique sur Google pour lonnnngtemps.

Populaires

.

Par Audrey Mari

Share on linkedin
Partagez l'article sur LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'aide les entreprises culturelles à obtenir de nouveaux clients grâce au référencement Google.

50 influenceurs pour l'art et la culture

Recevez une liste de 50 influenceurs culturels
C'est cadeau !

.

Sur Instagram, Youtube, Twitter et LinkedIn

Par centre d’intérêt, réseaux sociaux, taille…